Mon père est conducteur d’engins.

Je viens vous présenter le travail de mon père : conducteur  d’engins.

Son entreprise se trouve à la Roche-sur-Yon. Elle fait partie d’un groupe appelé “Colas”. Ils sont 80 à travailler dans l’entreprise de la Roche.

Au dépôt de la Roche-sur-Yon, parmi toute les machines, il y a une machine à coffrage glissant “Power curber 5700c”,un engin pour faire les bordures de trottoirs. C’est sur cette machine qu’il travaille.

Le travail du chauffeur de machine est de préparer la machine pour le coulage

-monter le moule

– préparer les palpeurs

-régler la machine

-pendant le coulage, faire attention que la bordure sorte de la machine proprement. A la fin du coulage, il faut laver la machine.

Le béton arrive dans un camion-toupie , monte dans la vis et descend dans le moule  qui lui donne la forme désirée.

Sa tenue de travail est fournie par l’entreprise : le pantalon, le tee-shirt à manches longues, la veste à haute visibilité, le casque, les lunettes, les bouchons d’oreilles et les chaussures de sécurité.C’est obligatoire de porter cette tenue; c’est une des règle de sécurités dans son travail.

Ses heures sont plus souvent 8h-17h30. 8h c’est l’heure d’arriver sur le chantier. 17h30 c’est l’heure de départ. Il peut avoir jusqu’à 1h30 de route, le matin et le soir. Quand c’est trop loin, il reste dormir sur place.

Ils sont 6 dans l’équipe et 80 dans l’entreprise.

L’ambiance est bonne. C’est nécessaire pour que le travail soit efficace !

Antonin

Les commentaires sont fermés